Les services proposés aux Gadeaux

Le Château des Gadeaux héberge :

  • le CeGIDD 18 (Centre Gratuit d’information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine, des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles),
  • le réseau de diabétologie Caramel,
  • le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de 26 places qui permet de dispenser des soins d’hygiène et de confort, d’apporter une aide provisoire afin de maintenir l’autonomie de la personne soignée âgée de 60 ans et plus à son domicile (en respectant ses habitudes de vie), d’assurer un soutien psychologique lors des soins et de retarder l’admission en institution,
  • l’Hospitalisation à Domicile (HAD) qui permet au patient de rester dans son cadre de vie, au milieu des siens. Passerelle entre la Ville et l’Hôpital, l’HAD allie l’expertise de l’hôpital et le confort de la maison,
  • le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (CESU) qui contribue à la formation initiale et continue sur la prise en charge de l’urgence médicale,
  • le Centre de Lutte Anti-Tuberculose (CLAT) qui assure la prévention, le dépistage et le traitement de la tuberculose,
  • La Maison Médicale de Garde.

Accéder aux Gadeaux

Vous venez en bus :

Vous pouvez vous arrêter aux terminus des lignes B, C1 et C2 (arrêt « Hôpital »).
Pour vous rendre des Gadeaux vers le centre-ville de Bourges, vous pouvez également emprunter les lignes 2 et C2 en utilisant l’arrêt situé à l’entrée des Gadeaux (arrêt « Gadeaux »). 

Vous venez en voiture :

Le site des Gadeaux dispose de son propre parking. Si ce dernier est complet, vous pouvez également vous garer au parking du Centre Hospitalier Jacques Cœur. 

Historique du Château des Gadeaux

En 1880 débute la construction du Château des Gadeaux. Le château est baptisé ainsi du fait de son appartenance à la famille Douart des Gadeaux. Destiné initialement à l’installation d’une pouponnière, cette propriété est achetée par les Hospices de Bourges, le 18 septembre 1946, pour être finalement aménagé en Centre de Phtysiologie, ouvert dès 1947. Ce centre deviendra progressivement un Centre de Pneumo-Phtisiologie en raison de la recrudescence de pathologies pulmonaires non-tuberculeuses (asthme, emphysème, cancers broncho-pulmonaires). En novembre 1994, à la suite de l’ouverture du nouvel hôpital, le service de pneumologie quitte les Gadeaux pour s’installer au Centre Hospitalier Jacques Cœur.

Source : BARBAGLIA Catherine, Historique du Château des Gadeaux, Centre de Pneumo-Phtisiologie du Cher, thèse pour le doctorat en médecine, 1998

Plan d’accès