S’appuyant sur des soins relationnels et intégré(e) à une équipe de soins, l’aide-soignant(e) assure l’hygiène et le confort des patients et apporte son soutien aux personnes dépendantes pour toutes les activités de la vie quotidienne, qu’elles soient hospitalisées dans des services de courte, moyenne, longue durée ou à domicile. L’aide-soignant(e) contribue au bien-être des patients en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne : toilette, repas, accueil, installation et transfert…

Les conditions d’accès à la formation

Les modalités d’admission à la formation aide-soignante sont régies par l’arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture ; l’arrêté du 5 février 2021 portant diverses modifications concernant l’admission dans les instituts de formation de certaines professions non médicales et l’arrêté du 12 avril 2021 portant diverses modifications relatives aux conditions d’accès aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant(e) et d’auxiliaire de puériculture

La formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant(e) est accessible sans condition de diplôme, par les voies suivantes :

  • la formation initiale,
  • la formation professionnelle continue, sans conditions d’une durée minimale d’expérience professionnelle,
  • la validation des acquis de l’expérience professionnelle.

Les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation.

Les modalités de sélection

La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation (cf. article 2 de l’arrêté du 7 avril 2020).

En raison de la crise sanitaire, l’article 3 de l’arrêté du 5 février 2021 portant diverses modifications concernant l’admission dans les instituts de formation de certaines professions non médicales, prévoit pour la rentrée de septembre 2021 la « suppression de l’entretien de sélection prévu à l’article 2 de l’arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant au diplôme d’état d’aide-soignant ». En conséquence, la sélection est réalisée uniquement sur dossier.

Les modalités de sélection décrites ci-dessous ne s’appliquent pas aux candidats inscrits dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE), ni aux agents des services hospitaliers qualifiés (ASHQ) de la fonction publique hospitalière dont la sélection est organisée par l’employeur (cf. arrêté du 7 avril 2020 et arrêté du 12 avril 2021).

Le dossier

Conformément à l’article 6 de l’arrêté du 7 avril 2020, il est constitué des pièces suivantes :

  • Une pièce d’identité ;
  • Une lettre de motivation manuscrite ;
  • Un curriculum vitae ;
  • Un document manuscrit relatant au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n’excède pas 2 pages ;
  • Selon votre situation, la copie des originaux de vos diplômes ou titres traduits en français (pour information, les équivalences de diplômes sont accessibles sur le site ENIC-NARIC) ;
  • Le cas échéant, la copie de vos relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ;
  • Selon votre situation, les attestions de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de votre employeur ou de vos employeurs ;
  • Pour les ressortissants hors Union européenne, une attestation du niveau de langue française requis C1 et un titre de séjour valide pour toute la période de la formation.

Vous pouvez si vous le souhaitez joindre tout autre justificatif valorisant votre engagement ou votre expérience personnelle (associative, sportive…) en lien avec la profession d’aide-soignant(e).

Vous devez également obligatoirement compléter :

En l’absence d’entretien, ce livret apporte au jury des informations complémentaires afin d’évaluer votre motivation et votre projet professionnel.

Les attendus nationaux

  • Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité ;
  • Qualités humaines et capacités relationnelles ;
  • Aptitudes en matière d’expression écrite, orale ;
  • Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique ;
  • Capacités organisationnelles.

cf. annexe de l’arrêté du 7 avril 2020

Les résultats

Sont admis, dans la limite des places disponibles, les candidats possédant les connaissances et aptitudes requises suffisantes pour suivre la formation, conformément aux attendus nationaux. Ces attendus sont précisés en annexe de l’arrêté du 7 avril 2020.

Les dates à retenir

Date d’ouverture des inscriptions19 avril 2021
Date limite de dépôt des dossiers1er juin 2021 à minuit (le cachet de la Poste faisant foi)
Affichage des résultats des épreuves de sélection25 juin 2021 à 10h

Nous contacter