Pour les élèves en formation paramédicale, une vaccination complète contre le Covid-19 est exigée à compter du 15 septembre 2021.

Les conditions d’accès à la formation

Arrêté du 26 janvier 2006 (modifié par l’arrêté du 18 avril 2007) relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier.e et au diplôme d’ambulancier.e

Pour se présenter aux épreuves de sélection, les candidats doivent fournir les documents suivants :

  • Une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical effectué par un médecin agréé par le Préfet de votre département, dans les conditions définies à l’article R. 221-10 du Code de la route,
  • Un certificat médical de non contre-indication à la profession d’ambulancier.e délivré par un médecin agréé par l’ARS (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre…),
  • Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France,
  • Un permis de conduire de plus de 3 ans à la date d’inscription aux épreuves de sélection (ou 2 ans si conduite accompagnée) conforme à la législation en vigueur et en état de validité.

Pour se présenter à l’épreuve orale d’admission, les candidats doivent réaliser un stage d’orientation professionnelle d’une durée de 140 heures dans un service hospitalier en charge du transport sanitaire ou dans une entreprise de transport sanitaire habilitée par le directeur d’institut.

Les dates à retenir

Date d’ouverture des inscriptions 5 juillet 2021
Date limite de dépôt des dossiers20 octobre 2021 à minuit (le cachet de la poste faisant foi)
Épreuve d’admissibilité (épreuve écrite) 10 novembre 2021 à 9h
Affichage des résultats d’admissibilité16 novembre 2021 à 10h
Épreuve d’admission (épreuve orale) 15 et 16 décembre 2021
Affichage des résultats d’admission 20 décembre 2021 à 10h
Début de la formation 31 janvier 2022*
Fin de la formation 10 juin 2022*

(*) Sous réserve de modifications. 

La formation

L’ensemble de la formation comprend 18 semaines soit 630 heures d’enseignement théorique et clinique en Institut de formation et en stage :

  • Enseignement en institut de formation : 13 semaines, soit 455 heures,
  • Enseignement en stage clinique et en stage en entreprise : 5 semaines soit 175 heures.

Les modules de formation

  • Module 1 :  Dans toute situation d’urgence, assurer les gestes adaptés à l’état du patient (105 h),
  • Module 2 : Apprécier l’état clinique d’un patient (70 h),
  • Module 3 : Respecter les règles d’hygiène et participer à la prévention de la transmission des infections (35 h),
  • Module 4 : Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des patients (70 h),
  • Module 5 :  Établir une communication adaptée au patient et à son entourage (70 h),
  • Module 6 : Assurer la sécurité du transport sanitaire (35 h),
  • Module 7 :  Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins (35 h),
  • Module 8 : Organiser   les   activités professionnelles dans le respect des règles et des valeurs de la profession (35 h).

Les stages

Ils sont réalisés dans les structures suivantes :

  • Service de court ou moyen séjour : 1 semaine,
  • Service d’urgence : 1 semaine,
  • SAMU ou SMUR : 1 semaine,
  • Entreprise de transport sanitaire : 2 semaines.