L’IFAS de Bourges

L’Institut de Formation Aide-Soignant (IFAS) de Bourges est situé au sein du Pôle de Formations Sanitaires et Sociales, au 13-15 rue Gaston Berger. L’institut accueille 60 élèves en formation en cursus complet et en cursus initial avec dispenses de formation et 6 élèves en cursus partiel.

L’équipe est composée :

  • d’un directeur des soins chargé de la direction de l’IFAS de Bourges et de la coordination des instituts de formation paramédicale du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) du Cher, 
  • de trois formatrices,
  • d’une secrétaire,
  • de techniciens de l’information et de la communication.

L’institut fait intervenir des vacataires sur des enseignements spécifiques.

L’IFAS dispose de locaux qui lui sont propres : bureaux et salles de cours, et de locaux partagés avec l’Ecole Régionale du Travail Social (ERTS) : salle de cours, salle de pratique, salle informatique et salle de documentation.

L’IFAS est équipé de matériel pédagogique et informatique : vidéo projecteur, photocopieur-scanner, 15 postes informatiques, accès Wifi, équipements de chambre de patient, lève-personne, verticalisateur, chariots de ménage, matériels de soins,…

La démarche qualité

En 2017, l’IFAS a obtenu son référencement DATADOCK, prouvant ainsi qu’il respecte les exigences de qualité définies par la Loi.
L’IFAS a pour objectif de poursuivre son engagement dans la démarche qualité, afin d’assurer aux apprenants une formation de qualité, l’équité dans le traitement, la justice et la réussite.

La taxe d’apprentissage

La taxe d’apprentissage versée par les entreprises permet d’acquérir du matériel pédagogique et des ressources documentaires au profit des apprenants, en complément de la subvention allouée par le Conseil Régional.

Les entreprises qui versent la taxe d’apprentissage à l’institut de formation contribuent ainsi à la qualité de la formation des aides-soignants. Ils en sont remerciés.

Refonte de la formation initiale des aides-soignant.e.s

Au cours de sa visite à l’Institut de formation des aides-soignant.e.s (IFAS) de Nanterre, le jeudi 13 février 2020, Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé la suppression du concours d’aide-soignant.e et la refonte de la formation initiale des aides-soignant.e.s.

Dans l’attente de l’arrêté définissant les modalités d’admission en IFAS, nous vous invitons à consulter régulièrement notre site et nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter).

Vous pouvez également nous transmettre vos coordonnées à l’adresse suivante :
Nous vous préviendrons dès que nous aurons les informations officielles.

Comment nous joindre ?

  • 02 48 68 45 20
  • 13-15 rue Gaston Berger, 18 000 Bourges

Le projet de l’institut

Les axes du projet de l’institut pour les 5 prochaines années sont :

  • les évolutions pédagogiques,
  • l’accompagnement des élèves,
  • le fonctionnement de l’institut / la qualité et la sécurisation des processus,
  • l’enseignement clinique,
  • la collaboration avec les professionnels de terrain et le développement de la communication.

Le projet pédagogique

Les valeurs communes aux membres de l’équipe et les valeurs attendues pour les futurs professionnels sont le respect, la disponibilité, la responsabilité, la tolérance, le partage et l’entraide, l’équité et l’impartialité, la communication, le travail et la réussite.

La formation s’articule autour d’intentions pédagogiques :

  • conduire l’élève dans une démarche de professionnalisation à travers une logique de compétences, 
  • développer la motivation à un exercice professionnel adulte et responsable, 
  • favoriser une posture en formation en accord avec les valeurs déontologiques professionnelles reconnues, 
  • encourager le désir permanent d’évolution et de formation, 
  • exploiter l’hétérogénéité du groupe en tant que ressource pédagogique.

En plus de ce projet pédagogique, les instituts de formation paramédicale du GHT du Cher ont également rédigé leur projet pédagogique partagé 2018/2023 . Il s’articule autour de 5 axes :

  • les nouvelles méthodes pédagogiques et le développement du numérique,
  • la collaboration avec les services de soins,
  • la mise en œuvre de la démarche qualité,
  • l’ouverture vers l’extérieur, la communication et l’attractivité,
  • la coopération entre les instituts de formation.