Qu’est-ce qu’un coroscanner ?

Un coroscanner permet d’obtenir des images en coupes fines du cœur et de ses artères. L’appareil est constitué d’un lit d’examen et d’un anneau dans lequel se trouve un tube à rayons X.

« Ce nouvel appareillage explore le cœur en une seule rotation et en moins d’une seconde. La rapidité qu’offre ce nouveau matériel est très appréciable pour le patient, car ce dernier doit rester immobile tout le temps de l’examen et retenir sa respiration. De même, il nous arrive d’accueillir des enfants ou des bébés qui peuvent avoir tendance à bouger. Grâce à sa vitesse, ce coroscanner nous assure d’avoir des images précises. », indique le Dr Arnaud Coatrieux, chef de service en imagerie médicale.

De plus, ce coroscanner bénéficie d’améliorations de radioprotection qui permettent de mieux gérer, voire de diminuer la dose de rayons X à laquelle les patients sont exposés. Grâce à son détecteur de 16 cm, il offre aux équipes une cartographie très précise du cœur en s’affranchissant des artéfacts liés à ses battements. Enfin, grâce à la multi-énergie, une caractérisation plus précise des tumeurs en oncologie sera possible.


« Ce nouvel appareillage explore le cœur en une seule rotation et en moins d’une seconde. La rapidité qu’offre ce nouveau matériel est très appréciable pour le patient, car ce dernier doit rester immobile tout le temps de l’examen et retenir sa respiration. De même, il nous arrive d’accueillir des enfants ou des bébés qui peuvent avoir tendance à bouger. Grâce à sa vitesse, ce coroscanner nous assure d’avoir des images précises. »

Dr Arnaud Coatrieux
Chef du service d'imagerie médicale

De plus, ce coroscanner bénéficie d’améliorations de radioprotection qui permettent de mieux gérer, voire de diminuer la dose de rayons X à laquelle les patients sont exposés. Grâce à son détecteur de 16 cm, il offre aux équipes une cartographie très précise du cœur en s’affranchissant des artéfacts liés à ses battements. Enfin, grâce à la multi-énergie, une caractérisation plus précise des tumeurs en oncologie sera possible.

Deux arrivées de scanners en 3 mois !

Avant l’installation du coroscanner, un autre scanner est également arrivé en mars dernier. Ce scanner polyvalent permet la réalisation d’examens de routine. Il possède une meilleure qualité d’image et les patients sont mieux protégés des radiations. De plus, grâce à une technique plus avancée, les patients possédant une prothèse métallique peuvent eux aussi bénéficier d’une image de qualité suite à leur examen, ce qui n’était pas le cas avec l’ancien scanner.