Pour rappel, un pass sanitaire valide se compose d’un de ces trois documents :
  1. une vaccination complète,
  2. un test PCR, ou un autotest sous la supervision d’un professionnel de santé, ou un test antigénique négatif de moins de 72h (rendez-vous à prendre en laboratoire, pharmacie, centre de dépistage),
  3. un certificat de rétablissement du Covid-19 d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.
Grâce à ces trois possibilités, l’hôpital reste accessible à tous. Nous vous invitons donc à ne surtout pas annuler ou retarder vos soins.
 
Pour préparer au mieux votre venue, que vous soyez patient, visiteur ou accompagnant, des dispositions particulières sont à prendre.

 

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗮𝗱𝘂𝗹𝘁𝗲𝘀

Les patients doivent avoir leur pass sanitaire à jour. L’accès aux soins est privilégié. Les vérifications du pass sanitaire s’effectueront avec tolérance et bienveillance.
 
L’accès est systématiquement autorisé si :
  • Le patient présente un certificat établi par un médecin de l’établissement autorisant l’accès sans pass sanitaire,
  • Le patient vient en hémodialyse.

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗺𝗶𝗻𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗮̀ 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗿 𝗱𝗲 𝟭𝟮 𝗮𝗻𝘀 𝗲𝘁 𝟮 𝗺𝗼𝗶𝘀

A partir du 30 septembre, le pass sanitaire s’appliquera également aux mineurs à partir de 12 ans et 2 mois.
Ces patients devront donc avoir un pass sanitaire à jour lors des vérifications effectuées aux points d’entrées de l’établissement.
 

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝘃𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀

Le pass sanitaire est nécessaire pour accéder à l’établissement.
 
A titre exceptionnel, en l’absence de pass sanitaire, l’accès sera autorisé :
  • Aux visites d’un patient en réanimation – soins continus chirurgicaux ou en fin de vie,
  • Aux familles accueillies à la chambre mortuaire.

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗮𝗻𝘁𝘀

Les accompagnants ne sont pas autorisés lors des consultations, exceptions faites :
  • des patients mineurs,
  • des patients en situation de handicap,
  • le deuxième parent est autorisé pour les échographies obstétricales.

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹’𝗘𝗛𝗣𝗔𝗗 𝗱𝗲 𝗧𝗮𝗶𝗹𝗹𝗲𝗴𝗿𝗮𝗶𝗻

Les visiteurs devront avoir leur pass sanitaire à jour.
 
Les résidents ainsi que les personnes accueillies mais non hébergées en établissement (accueil de jour) sont exemptées de pass sanitaire, de même que les visiteurs de résidents en fin de vie.
 

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗿𝗻𝗶𝘁𝗲́

Les patientes doivent avoir leur pass sanitaire à jour. L’accès aux soins est privilégié. Les vérifications du pass sanitaire s’effectueront avec tolérance et bienveillance.
 
Le deuxième parent est autorisé pour les échographies obstétricales. Sans pass sanitaire à jour, le deuxième parent ne pourra pas assister à la consultation.
 
Le deuxième parent est autorisé au bloc obstétrical lors de l’accouchement. Après la naissance du bébé, pour accéder au service de maternité, le deuxième parent devra avoir son pass sanitaire à jour.
 
En l’absence de pass sanitaire à jour, le deuxième parent sera invité à effectuer en laboratoire, pharmacie, ou centre de dépistage un test PCR, ou un autotest sous la supervision d’un professionnel de santé, ou un test antigénique avant de pouvoir accéder au service.
 
A titre exceptionnel, en l’absence de pass sanitaire, l’accès à l’établissement sera autorisé aux parents ayant leur bébé hospitalisé en néonatologie.
 
Les visiteurs doivent avoir leur pass sanitaire à jour.
 

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝘂𝗿𝗴𝗲𝗻𝗰𝗲𝘀

Quelles que soient les spécialités, le pass sanitaire ne sera pas demandé.
 
 

Le port du masque

La mise en place du pass sanitaire dans l’hôpital ne dispense pas du respect de tous les gestes barrières. Pour une protection optimale, le port du masque reste donc obligatoire tout au long de votre parcours dans l’établissement.

Cette règle s’applique également dans les chambres des patients. A l’intérieur des chambres, les visiteurs doivent obligatoirement garder leur masque afin de protéger leur proche.